On se défoule!

Le site pour se vider le coeur

Bureau


Recevoir de la clientèle - stop- mais qu'ils dégagent ! 

Agglutinés sur les sièges des salles d'accueil tel un plat de nouille trop cuites ...que des neuneus de bas étage, qui vous observent avec leurs yeux globuleux de larves batraciennes,

 
C'est bon, c'est leur tour, ils font leur entrée dans nos bureaux : des sistrophonés du couvercle, des abrutis complètement largués, des agités du carafon qui gueulent comme des boeufs qui puent comme des ours en cage. C"est la crasse de leurs loques qui les tient encore debout. Ils empestent les locaux, ils refoulent du goulot (et pas seulement !) acétone, alcool, abcès dentaires purulents, clopes écrasées de fond de gorge... Têtes crasseuses, mal peignées, pleines de poux.. Ils n'écoutent rien (bouchons de cire scatologique pendants de leurs conduits auditifs) braillent dans un langage datant d'avant l'âge de Pierre (Non, pas l'âge de mon collègue mais bien avant, oui oui oui bien bien avant) (excusez du peu mais il faut toujours tout répéter plus de 2 fois à ces mal embouchés même s'ils font semblant de ne pas comprendre, ils comprennent et veulent nous prendre pour des cons, mais on est pas dupe, alors nous aussi on joue aux cons et on les emmerde) à tout va avec leur grandes gueules infectieuses, pleines de postillons bactériens, des nids à microbes sur pattes déambulent en trainent leurs savates nauséabondes comme la prolongation de testicules refoulés, et se fendent même quelquefois de pets, de rots, de jet d'urine sur les chaises, de glaires sur le bureau ...la grippe, la gastro... tout ça sourire aux lèvres 


Et pour se coltiner ce gratin d'olibrius, ce lot d' anencéphales, être sempiternellement payé au lance pierre... 


Je rêve chaque nuit que j'envoie un grand coup de pied au trou du cul du monde et que leur merde leur retombe dessus et les étouffe... Une atomisation de toutes leurs saloperies qui leur rejaillit en pleine poire. Ah l'extase de bout en bout. ouf, enfin je respire.

La vie en générale


Vivre dans la peur

 

Mes frères me font peur ! Ils me menacent. Me dise que je suis la honte de la famille. Que je ne serais jamais mieux qu'eux. Que je ne vaux rien et que je ne fais rien de ma vie. Normal suffit que je trouve du taff pu je dois utiliser un moyen de transport de plus de 15min qu'ils me refusent direct. Je ne sais plus quoi faire je reçois des coups tout sa par ce que je veux grandir construire ma vie pouvoir me marier et rencontrer quelqu'un. Mais tout ça m'est impossible car ils m'enferment a la maison je ne peux fréquenter aucune copine car soit disant ce sont des mauvaises fréquentations je n'ai jamais rien fait de travers et le pire dans tout ça c'est qu'ils m'ont obligé à me marier avec un homme que je n'aime pas j'avais à peine 18 ans aujourd'hui je suis enfin divorcée j'en ai 22 et ma vie est encore pire que celle où j'etait marié. Des fois je me dis que si je serais restée mariée j'aurais été mieux au moins lui ne me frappait pas et ne me manquait pas de respect et j'avais ce que je voulais. Enfin bref je vous souhaite une bonne soirée la mienne vas être très longues comme toutes celles qui sont passées par peur de ne pas me réveiller le lendemain et de passer une journée normal sans soucis ni coups 


Pourquoi rester dans une famille comme ça? Vous étiez marié, ne viviez vous pas ailleurs pendant cette période? Que faites-vous de retour dans votre famille? Quittez cet endroit maudit et coupez tout contact. Disparaissez. Il y a des endroits où vous seriez en sécurité le temps de regrouper vos options pour le futur.  Mieux vaut vivre avec l'incertitude du lendemain que celle du savoir de ce qui vous attend. Vous êtes jeune. Vous avez toute la vie devant vous. Vivez la! 
Aller partez! Ne vous retournez pas. La vie vous attend.
L'amitié ne vaut pas 20 euros

Mon "meilleur ami" est quelqu'un de très spécial, le genre de personne à qui il faut faire confiance mais qui ne vous le rend pas. La seule chose qui lui tient à coeur : l'argent . Ce sujet à toujours été synonyme de dispute entre nous. Ça et rien d'autre. Il y a de cela 2 semaines, je lui ai demandé de m'en preter (20 euros, ce n'est pourtant pas la mère à boire pour quelqu'un qui en a LARGEMENT les moyens). Avant d'accepter il s'est bien assuré que je ne puisse faire autrement que de lui demander à lui bien entendu. Il a fini par craquer prétextant qu'il me faisait confiance. Deux jours plus tard je recoit un sms ma foi fort sympathique : mes 20 balles bitch. Sur ces belles paroles je suis bien entendu monté sur mes grands chevaux, il savait très bien que je ne pourrais le rembourser immédiatement. Bien sur quand je me suis énervée, il a rejeté la faute sur moi, comme quoi je serais lunatique, qu'il disait ça pour rigoler et que si je ferais mieux de me mettre un tampax car j'avais l'air sur les nerfs..( charmant n'est ce pas ?). Depuis silence radio. (cela fais 10 jours). Depuis j'ai eu le temps de cogiter, et pour bien lui faire comprendre que cette fois j'en ai marre de son coté égoiste et méfiant (meme envers moi!), j'ai décidé de lu envoyé ses 20 euros par la poste (on habite a dix minutes à pieds) en piéces de 10, 20 et 50 centimes ! 

En esperant que ca le fasse bien chier 

Toujours les bons qui écopent

JE SUIS FIOU DE TOUT!!! J'EN AI MARRE DE TOUT JE NE SAIS PLUS COMMENT RÉAGIR QUOI FAIRE.... AFIN QUE MA VIE AILLE POUR LE MIEUX!!!!!Si c'est pas ma femme c'est mon taff, si c'est pas mon taff c'est ma famille, j'ai l'impression qu'ils ont tous parfois des dent contre moi!!! JAMAIS tous va, JAMAIS, faut toujours qu'il y a un truc qui me travaille, toujours un con qui se plaint, toujours que ma femme fasse la gueule.

Ma femme:

Jamais contente, une vraie gamine, et pourtant je l'aime, se plaint que je l'aime pas, mais bordel de merde je fais tous ce qu'elle me demande, et plus, je bouffe du fric gros comme moi pour sa gueule, ne voit personne toujours pour elle. Faut toujours qu'elle ramène sa gueule qu'il si croit, qu'elle veut tous savoir ou qui fait genre je sais tous mais qui sait rien!!!!
Toujours qu'elle m'insulte mais elle non faut pas insulter!!!!
Qui veux jamais baiser car elle a pas envie, mais quand elle a envie il le faut sinon sa barde!!! t'a jamais le droit de lui faire la gueule, mais elle si!!!!

Mon Taff:

Plein le cul de tous faire, car je suis polyvalent il faut que je fasse tout, alors qu'à la base je ne suis que le comptable, mais non, faut aussi que je fasse les commandes, les transports, la méca, l'administratif de mes frères, la totale!!!!!

Mes frères:

Toujours a faire la gueules, toujours des choses a reprocher, toujours a me casser les couilles, mais j'ai bo toujours être présent pour eux, jamais je n'ai de retour de l'ascenseur, qu'une merde je suis pour eux, mais sans moi il tomberaient bien bas!!!!!!!!!!Eux lorsqu'ils sont en retard au taff personnes leur dit rien, mais lorsque moi je suis piles à l'heure j'ai des reproches de ne pas être arrivées à l'avance!!!!

PLEIN LE CULS D'AVOIR UNE VIE COMPLIQUÉE

Je ne peux pas être comme la majorités des personnes avoir des horaires normaux?????!!!!
------------------------------------------------------------------------------------------------
J'te comprends Mec! Ma situation était similaire à la tienne. Ma femme était identique à la tienne, mais après presque six mois de non-baise je l'ai foutu dehors. La baise était la seule chose qu'il me restait chez elle. Elle était devenue détestable et égoïste. J'ai décidé que ma main était plus fiable qu'elle. Ça fait 10 ans que je suis seul et plus heureux.

Mon boss était lui aussi un mec qui n’appréciait rien. Plus tu lui en donnait plus il t'en demandait. Les autres employés paresseux n'étaient jamais réprimandés et je bouillais quand je voyais ces injustices. J'ai éventuellement lâché cette job et maintenant je travaille au minimum. Je fais ma job mais rien d'autre.

J'ai pas de frère mais mes garçons vivent encore chez moi à 22 et 23 ans. Mon plus jeune n'a jamais travaillé et préfère être sur l'aide sociale. Je fais tout pour eux mais rien n'est apprécié. Je sais que c'est de ma faute car je les aient toujours trop gâté. Mais j'aimerais au moins voir quelques signes d'appréciation. Mais non. Ils foutent rien pour m'aider, pas de ménage, ils ne rangent jamais rien, n'offrent jamais de m'aider pour quoi que ce soit. 

Restauration

La vengeance du serveur

À l'occasion, certains clients prennent du plaisir à faire chier leur serveur. Ils se sentent à l'abri de toutes représailles car ils savent que le serveur n'a pas le choix de faire autrement que de les servir avec le sourire. Mais les serveurs ont aussi des moyens pour se venger. Ce n'est pas vrai que les serveurs ou cuisiniers crachent dans le plat du client pour se rendre justice (quoique cela soit toujours une possibilité), mais ils utilisent plutôt des façons subtiles qui ne laisse aucunes traces mais sont toutes fois efficaces.

1) Prendre le "doggie bag" du client et le brasser de toutes ses forces de façon à ce qu'il ressemble vraiment à un restant pour chien.

2) Le plus petit morceau de dessert ( ou le moins frais) pour mon client fatigant.

3) Oups, j'ai échappé ses ustensiles par terre!

4) Sa tasse n'est pas très propre mais le café le cachera.

5) Remarquer que le client a oublié quelque chose sur sa table et d'omettre de lui en aviser.

6) Jeter aux vidanges la carte de crédit que le client cheap a oublié.

7) Non M., personne n'a trouvé votre porte-feuille!  ( mais maintenant mon pourboire a de l'allure)

Par contre, quand un client est plaisant...

1) On attend même pas que le client demande un "doggie bag", on lui offre.

2) Pensez-vous vraiment que je vais lui servir ce morceau piteux?

3et 4) C'est pas moi qui la lave la vaisselle, donnez-moi donc une autre tasse!

5) On va rejoindre le client dans le stationnement pour lui remettre son objet oublié.

6 et 7) Mettons ces objets précieux en sécurité dans le bureau du boss.

Enfants bordéliques...À qui la faute?

                       

Récemment, dans le journal de Montréal, on pouvait lire un article sur le nombre d’enfants mal élevés que l’on retrouvait dans les restaurants. Des enfants qui ne restent pas assis et qui courent à droite et à gauche, des enfants malpropres qui ne se soucient pas si leur nourriture reste dans leur assiette ou termine sur le plancher ou même la table du voisin, des enfants qui vont déranger les clients à même leur table.

À première vue, les parents sont sans aucun doute responsables du comportement de leurs enfants. Quand on est dans un restaurant ou dans tout lieu public, le respect doit être devise, le respect des lieus et surtout des autres. Où que vous soyez, qu’importe si vous payer ou non, être civil vous est requis. Tout manque de civilité doit être rapporté et si les personnes en question ne se corrigent pas, l’expulsion des lieus doit être appliquée.

C’est vrai que la personne expulsée se sentira maltraité et que vous risquez de perdre ce client, mais vous risquez de perdre plus de clients si vous ne faites rien et par-là, ruiner la soirée de vos autres clients. Le nombre de personnes soulagées par l’expulsion de l’indésirable en vaut la peine.

Mais à qui la faute? On sait bien que les enfants ne sont que des faiseurs de bordel donc on ne peut pas vraiment les blâmer pour être idiots. Les parents sont naturellement responsables des conneries que leurs enfants font et s’ils savent que leurs enfants sont désagréables, ils devraient s’abstenir de les amener dans des endroits où ils risquent d’être expulsés. Mais le blâme ne s’arrête pas là. Les patrons de restaurant ont aussi contribué à ce phénomène.

Aujourd’hui, une grande quantité de restaurant ont maintenant une salle où les enfants peuvent jouer. Ces salles sont généralement supervisées mais si les parents ne peuvent pas contrôler leur enfant, encore moins une jeune surveillante de 15 ans. Ces salles qui ont été conçues pour donner un répit aux parents ont plutôt contribuées au phénomène « bordélique » que l’ont retrouve dans ces restaurants. Les enfants font constamment du va-et-vient (souvent en courant) sans aucun souci pour les serveurs transportant des plats chauds. Pendant ce temps les parents sont absorbés dans leurs conversations et les enfants sont parfois oubliés pour plus de deux heures. En deux heures on peut en faire du grabuge.

15% de zéro égal...

Vous venez manger au restaurant et étant donné que vous êtes un têteux de boss, le boss décide de vous offrir le repas gratuit. Le serveur vous donne un service convenable (comme tout les autres clients) et à la fin du repas vous apporte une facture qui requiert seulement votre signature ou sur laquelle un montant à payer de 0.00$ est inscrit. Vous êtes naturellement surpris et vous vous empressez d'aller en remercier le boss. Avec un grand sourire vous quittez le restaurant en vous félicitant d'avoir passer une soirée qui ne vous a pas coûté un sou.

Pas un sou? Et bien n'oubliez pas que le boss vous a offert le repas mais le serveur ne vous a pas offert le service. Le montant de votre facture s'élève peut-être à zéro mais 15% de zéro égal...15% du montant de la facture que vous auriez dû payer. Et étant donné que cela ne vous a presque rien coûté, rien ne vous empêche de montrer votre satisfaction en enrichissant le pourboire du serveur un peu plus. Sachez que les serveurs n'ont aucune gêne à aviser le boss qui vous a offert le repas que vous êtes un maudit cheap (dans ce cas votre réputation en prendra un coup) ou que vous êtes vraiment un client qui a mérité son repas gratuit.

La table salle

Une table salle dans un resto doit avoir une attirance particulière pour beaucoup de gens. Quand un client se présente, on a tendance à les mener vers une table propre et montée, mais beaucoup d'entre eux insistent pour avoir la seule table salle dans le restaurant.

Le mouton noir

Cela vous arrive t-il de sortir en groupe? Et bien sachez que dans tous les groupes il y a une personne qui fait chier. Voici les critères afin de la reconnaître: 

1) Cette personne est souvent celle qui parle le plus ( et par conséquences prend le plus de temps à manger)

2) Elle est souvent aussi la seule que l'on entend (elle a besoin d'attention)

3) La personne a constamment besoin de quelque chose (elle croit être la seule que l'on doit servir)

4) Elle est la seule qui trouve des défauts (les autres sont tous satisfaits)

Si un de ces critères vous représente vous êtes sûrement une personne indésirable et fatigante. Si plusieurs de ces critères vous représente vous faites royalement chier!

Youhou! On est fermé!

 

 

Comment se fait-il que les gens ne se rendent pas compte que le resto est fermé quand ils sont tout seul et que le serveur tourne en rond autour de leur table? C'est normal si le client consomme, mais pas deux bonnes femmes qui ont dépensé 10$ et sont assises depuis trois heures à sipper leur café. Aimeraient-elles ça si cela leur arriverait à leur travail? Le monde devrait comprendre que, comme tout autre établissement, un restaurant a des heures de fermeture et donc qu'elles devraient être respectées. Pourquoi croient-elles que c'est normal de se présenter 5 minutes avant la fermeture? Si vous arrivez à cette heure le serveur et le cuisinier devront travailler au moins une heure de plus. Aimeriez-vous ça vous ou préférez-vous crisser votre camp après votre journée? Et bien nous aussi!

 

C’est sa fête!

 

 

Bravo! Bonne fête! Pourquoi est-ce que les serveurs sont utilisés comme chanteurs pour ce genre d’occasion? Pensez-vous que nous aimons ça nous humiliez à chanter des chansons quétaines pour votre plaisir? La plupart d’entre nous n’ont aucune voix et nous chantons presque tous faux. Si vous voulez fêter quelqu’un, personne ne vous empêche de faire les clowns vous–même.

 

Un apéro?

 

 Le serveur arrive à votre table et vous demande si vous désirez un apéritif. Votre réponse est :

  1. Est-ce que tu veux un jus? (vous adressant à votre enfant)-Sachez qu’en général, un apéritif n’est pas servi à un enfant.
  2. Je vais prendre un café (ou une soupe)-Ces items ne sont pas des apéritifs
  3. Vous commandez votre repas - Là encore, ceci n’est pas un apéritif
  4. Oui, je vais prendre un coke.-Plutôt avec le repas, ceci n’est pas un apéritif
  5. Non, je vais prendre un café à la fin -Un apéro se sert avant le repas
  6. Je prendrais une bière (verre de vin, autre boisson alcoolisée)-Bonne réponse
  7. Non, mais je prendrais un coke.-Bonne réponse (vous n’avez pas l’air ignorant)

C’est inouï le nombre de gens qui ne savent pas encore la définition d’un apéro

Apéritif: Boisson généralement alcoolisée, réputée stimulante pour l'appétit

L'étiquette vous connaissez?

 

 

Cela vous est déjà arrivé? Vous êtes assis à votre table et vous dégustez un bon repas quand soudain le type de la table d'à côté se rend compte qu'il doit se moucher.  Il pourrait simplement se lever et aller aux toilettes pour cette opération, ou s'essuyer le nez délicatement. Mais non, il décide de sortir son mouchoir et commence à se vider les sinus. Vous essayez de l'ignorer en continuant votre repas, mais son reniflement (accompagné d'un gargouillement qui vous indique que cet individu a vraiment un mauvais rhume et d'un son de trompette à réveiller les morts)  empêche cette délicate opération. Après quelques secondes le type range son mouchoir et continue son repas comme si de rien n'était pendant que vous venez de perdre l'appétit.

Vous vous dites sûrement que se moucher est une chose normale après tout, mais se vider les gaz intestinaux l'est aussi. Les toilettes sont des endroits appropriés pour ce genre de choses.  

 

Vite! On est pressé!

 Combien de fois est-ce que l’on entend cette phrase? Quand on a une heure pour dîner on comprend, mais un samedi après midi vers trois heures? Un samedi soir? Une sortie au restaurant n’est-elle pas synonyme de relaxation et plaisir? De moins en moins il paraît.

Aujourd’hui le monde ne prend plus le temps de relaxer. La semaine c’est travail,  enfants et ménage. La fin de semaine et bien… c’est travail, enfants et ménage.

‘‘On a le temps de prendre une bouchée, allons donc au resto mais faisons vite votre partie de hockey est dans une heure.’’ Et hop! Après 45 minutes on a mangé, bu un bon vin et dépensé 100$. Comme si une heure était un temps normal alloué pour manger dans un  resto.

 

Allergies, intolérances ou caprices?

Le monde d’aujourd’hui est devenu tellement capricieux, qu’ils s’attendent à ce que les plats des restaurants soit faits sur mesure pour eux. Ils s’attendent à ce que leurs moindres caprices soient pris en note et exaucées. À ces fins, ils utilisent tous les stratagèmes possibles. Le monde parle d’allergies à presque tout. Ils se disent être allergiques au piment, persil, champignon, produits laitiers et poivre, sans compter les vraies allergies comme les œufs et arachides. Les cuisiniers ragent! Le but d’un restaurant est d’offrir des plats créés par le cuisinier. Ces plats sont sa fierté. Quand vous lui demandez de changer un ingrédient par un autre ou d’omettre tel ou tel ingrédient, vous l’insulter. Vous changez sa recette et donc, le plat que vous mangez n’est plus le sien.

Mais ce n’est pas seulement les cuisiniers qui ragent, les serveurs aussi. Pensez-vous qu’ils ont que ça à faire, rechercher les étiquettes des produits pour vous rassurer? Et ensuite vous entendre dire que le produit dont vous êtes allergique peut être présent sous différents noms scientifiques. Un restaurant n’est quand même pas in hôpital! Si vous êtes vraiment malade restez chez vous! Pourquoi prendre des chances?

J’ai déjà vu des clients me dirent qu’ils étaient allergiques aux arachides (on sait que cela peut être mortel), par contre, les autres membres de sa table commandaient des plats au pesto. Le pesto est à base de noix. Le même cuisinier doit faire tous ces plats et il n’a pas juste les vôtres à faire. La contamination croisée est toujours une possibilité. L’erreur est humaine.

 

Les bouteilles d'eau

Pourquoi y-a-t-il encore des gens qui apportent des bouteilles d'eau au resto?

Les doggies bags

                            

Je ne sais pas qui a été le premier à avoir cette idée, mais cela est maintenant devenu un fléau. C’est vrai qu’à l’occasion on peut avoir du mal à finir son assiette et qu’apporter le restant est la chose à faire, mais aujourd’hui le monde rapporte des restants que même un chien se poserait des questions. Des restants comme des bouts de pain inachevés, un pot-pourri de restants destiné au dîner des enfants pour le lendemain.  J’ai vu du monde rapporter des restants qui rempliraient à peine une tasse à expresso.  Bien souvent le contenant utilisé pour le doggie bag coûte plus cher que la portion amenée. Le monde à tellement peur de gaspiller qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils augmentent le taux de gaspillage en demandant des doggies bags, surtout que la plupart partent et les oublient sur la table.

Le manger du bébé

Sachez qu'aucun serveur est heureux de faire chauffer le lait ou la bouffe de votre bébé. Bien souvent, il faut le demander au cuisinier car le four ou micro-onde est à sa proximité. La relation serveur/cuisine n'est pas toujours compatible et il est souvent mieux de ne pas déranger un cuisinier dans le rush. La meilleure façon de chauffer vos aliments pour bébé est de le faire à la maison. Ils seront encore chaud une fois arrivé au restaurant.

Les carrosses de bébés

Un restaurant est un endroit pour manger et non un stationnement. Il y a des fois où les clients ont l’air d’oublier ça. C’est vrai qu’un bébé doit être transporté à l’aide d’une poussette, mais quand vous allez au restaurant utilisez un peu votre tête. Les serveurs doivent circuler. Aujourd’hui les poussettes ont prit la forme de quatre par quatre, et quand deux mamans avec leurs enfants décident d’aller au restaurant on ne sait même pas où les asseoir. Gardez vos poussettes dans l’auto ou planifiez mieux votre sortie.

Café

Si, vous travaillez dans un café vous pouvez comprendre le feeling qu'on a quand on vient de courir à droite et à gauche pour servir un client pis que le montant revient à 11.99 et le client attend qu'on lui redonne son sou et part sans même laisser de pourboire!
Sérieusement... un sou!!!